UN VRAI DROIT À LA DÉCONNEXION DOIT FAIRE SON ENTRÉE CHEZ ACCENTURE

Avec la loi El Khomri, dite « loi travail » adoptée le 8 août 2016, la France est devenue le seul pays au monde à introduire le droit à la déconnexion (ne pas répondre aux sollicitations professionnelles hors de son temps de travail) inscrit dans sa législation sur le travail. Les entreprises doivent donc mettre en place des dispositifs de régulation de l’utilisation des outils numériques, en vue d’assurer le respect des temps de repos et de congé ainsi que de la vie personnelle et familiale.

À l’offensive sur cette question depuis de nombreuses années, la CFDT salue cette mesure clé de la Qualité de Vie au Travail : ce droit doit désormais s’appliquer de manière réaliste et au service des salariés d’Accenture.

Un de tes élus CFDT All Talents All Levels a participé à la commission Mettling qui a remis son rapport «TRANSFORMATION NUMERIQUE ET VIE AU TRAVAIL» au Ministre du Travail en 2015. Ce rapport a servi de base à l’élaboration de la loi. Parmi les mesures proposées par la CFDT se trouve le droit à la déconnexion. Une fois de plus, nous serons donc très impliqués dans cette négociation qui va débuter prochainement au sein d’Accenture.

Ce droit à la déconnexion existe déjà dans l’accord de branche Syntec. Accenture a déjà fait de nombreuses communications sur ce thème auprès de ses salariés mais mis à part nous apprendre à envoyer un mail en différé, les actions concrètes sont à ce jour inexistantes…

SE DÉCONNECTER : C'EST QUOI?

Avant de parler de déconnexion, il faut se demander pourquoi les personnes se connectent et donc parler de l’organisation du travail, sujet très difficile pour la Direction d’Accenture qui souhaite « garder la main » sur ce point… Bien souvent on parle de déconnexion pour promouvoir la solution miracle qui nous permettrait de ne plus recevoir de mails les soirs, les week-ends ou pendant les congés.

Mais parler des droits et devoirs à la déconnexion, c’est aussi rappeler que :

Cette mise à distance ne concerne pas que les mails : la déconnexion mentale est bien plus importante.

Certains salariés ont toujours été connectés à leur travail les soirs ou les week-ends car ils ont toujours rapporté du travail à la maison. Mais aujourd’hui, avec la connexion permanente, ils doivent traiter en plus celui qu’ils reçoivent par mail ou messagerie instantanée. « Ça ne s’arrête jamais ! » témoignent certains…

La déconnexion doit également s’appliquer tout au long de la journée : on estime à 8 minutes le temps maximum de concentration entre deux interruptions dont les mails sont le plus souvent la cause.

La connexion n’est plus limitée aux murs de l’entreprise. Les clients exigent eux aussi des réponses rapides, voire demandent parfois à être intégrés dans les processus décisionnels et de productions internes à l’entreprise. Pour preuves les incessants allers retours sur tel livrable ou les nombreuses versions de propals partagées avec eux.

Certains salariés préfèrent parfois rester connectés : s’obliger à s’interrompre alors que le problème n’est pas résolu n’aidera pas à passer une meilleure soirée. Mais cela doit bien évidemment rester exceptionnel.

Certains salariés réclament à l’inverse un droit à la connexion : les TIC (Technologies de l'information et de la communication) deviennent des outils d’exécution du travail et certaines personnes se retrouvent « placardisées » en étant simplement retirées d’une liste de distribution de mails professionnels ou en se voyant retirer leurs accès à tel ou tel outil informatique…

Conscients qu’il ne peut exister de solutions toutes faites applicables dans toutes les entreprises, les législateurs ont choisi de laisser les partenaires sociaux présents dans les entreprises décider des meilleures solutions à mettre en place pour rendre effectif ce droit à la déconnexion.

LA CFDT SOUHAITE CONNAITRE TON AVIS

Comme ils ont l’habitude de le faire sur d’autres sujets (NAO salaires par exemple), tes élus CFDT All Talents All Levels souhaitent, en amont de cette négociation, te consulter sur tes besoins et tes attentes en matières de Technologies de l’Information et de la Communication au sein de notre entreprise.

Ton avis nous aidera à mieux comprendre ta situation chez Accenture afin de sensibiliser davantage la Direction sur la nécessité d’actions réelles à mettre en place. Car plutôt qu’une charte de bonnes pratiques aux effets limités ou des dispositions uniformes mais inadaptées, la CFDT All Talents All Levels s’engage à négocier, pour nous tous, un accord contenant des mesures efficaces car il est urgent de replacer les salariés d’Accenture au cœur de l’organisation du travail.

Réponds dès aujourd’hui à notre questionnaire en ligne et/ou participe à nos rencontres organisées sur les différents sites autour de cet événement :
> Axe France : vendredi 23 juin matin au lounge du 6ème étage

> Sophia Antipolis : jeudi 29 juin

> Illkirch : mardi 4 juillet

> Nantes – Toulouse – Clermont-Ferrand : TBC

Notre guide sur LES CONGES

Une question, une réaction, un témoignage ?  Contacte-nous !

Sois assuré(e) que nos échanges resteront anonymes.