Sondage sur les salaires FY14

Ce sondage fait référence à l'actualité suivante :

Salaires : c’est VOUS qui décidez du ranking des demandes ! 05/07/2013

Le sondage est terminé depuis le mercredi 17 juillet. Il a généré une large participation, représentative de vos priorités !

Voici le ranking établi à partir de la priorité de votre classement (Très haute, haute, moyenne) en pourcentage des réponses totales.

 

Rank (%)

Revendication

44,5

Augmentation du salaire de base pour tous les grades y compris pour les Band 3 et 4**

33

Prime vacance égalitaire (répartition égalitaire quelque soit le grade) pour le mois de juin 2014***

33

 

Accenture et la protection de l’environnement. (Non cumulables) :
· Prise en charge à 100% des abonnements annuels vélo et voitures (Vélib et autolib par exemple)
· Prise en charge à 75% des abonnements transports en commun (contre 50% aujourd’hui)

32

Augmentation pour tous les grades pour les personnes n’ayant pas été augmentées depuis trois ans et plus

31,5

Limiter les rémunérations les plus élevées à 40 fois le salaire minimum de l'entreprise

31,5

Performance - Mise en place d'une commission d'arbitrage en cas de contestation d'évaluation

28

La CFDT demande une revalorisation du budget du CE : Augmenter le pourcentage de subvention des activités sociales et culturelles de 0,5% à 0,9% de la masse salariale

27,5

Aider à la recherche de places et participer au financement de place en crèches par le biais d’un partenariat avec une ou plusieurs associations

27

La CFDT demande à ce que les salariés puissent bénéficier de 3 jours enfants malades rémunérés , majorés de 2 jours pour les parents isolés ou les parents ayant 3 enfants ou plus de moins de 12 ans

26,5

Révision de la formule de calcul de la participation pour réduire l'impact des actions gratuites distribuées sur la participation des salariés

25

La CFDT demande la suppression de la règle de prorata pour les augmentations l’année suivant une/des absence(s) liée(s) à la maladie. (En effet, les salariés se retoruvent ainsi pénalisés d’avoir été malades)

21

Activités sociales et culturelles : Mise en place du Cesu (Chèque emploi service universel)

17,5

Primes hotskills et prime Expert : la CFDT demande la neutralisation du temps de formation dans les targets pour toucher la prime. La CFDT rappelle que le temps de formation est du temps de travail. Celles qui sont obligatoires doivent donc être traitées de manière équivalente :
- à du temps chargeable au client dans le calcul des primes Hotskills
- à du recovery dans le calcul des primes Expert

16

En cas d'application du Lump Sum*, il doit être appliqué au même zoning (niveau de salaire) pour tous les grades et workforces

15

Temps partiel : la CFDT demande que les salariés à temps partiel ne soient pas pénalisés sur leurs CP pour la période de fermeture des locaux à Noël. (Actuellement les temps partiels n’ont pas accès aux RTT et se trouvent forcés de poser des CP)

14

Enterprise : mise en place de l’annual bonus pour les specialist (à partir de 5 ans dans le grade) et senior specialist (sans condition de durée dans le grade)

13

Astreintes : La CFDT demande une revalorisation du taux à 5€ et la définition d’un nouveau mode d’indexation ainsi qu’une majoration des astreintes imposées par le management. En effet, l’heure d’astreinte n’a jamais été réévaluée jusqu’ici

12,5

Population Services SAP : ils sont exclus des Hotskills. La CFDT demande qu’ils soient inclus dans la politique des Hotskills 

11

Ne pas appliquer le Lump Sum* pour les zones inférieures à 5

10,5

Mise en place du grade senior specialist  à l’ensemble de la population Enterprise (Finance)

* lump sum : lorsque votre salaire atteint un certain zoning (ex. z4 ou 5 pour un Consultant en FY13), vous ne bénéficiez pas d’une augmentation de salaire mais d’une prime équivalente à cette augmentation.

**  pourquoi augmenter les band 4 ? Tout simplement parce qu’en raison d’une application trop appuyée des guidelines (quotas), nombre salariés méritant un band 3 se retrouvent abusivement rétrogradés 4 !

*** la prime vacances a pour vocation de faciliter le départ en congé des salariés et non de récompenser une performance, sa répartition actuelle ne profitant pas à ceux qui en ont le plus besoin.